Acheter du neuf : un prêt à taux zéro pour les primo-accédants !

Publié le : 07 juin 20214 mins de lecture

En fonction du type d’achat réalisé, de vos revenus, de votre ménage et de votre localisation, vous pouvez bénéficier d’un prêt à taux zéro. Pour bénéficier de ce prêt, il vous faudra remplir certaines conditions. Une partie de l’achat d’un bien immobilier peut être financé à l’aide du PTZ ou prêt à taux zéro. Comme son nom l’indique, vous n’aurez pas besoin de s’acquitter des intérêts lorsque vous rembourserez le prêt. Seul un primo-accédant pourra bénéficier de ce dispositif. Un primo-accédant est un ménage ou une personne non propriétaire de sa résidence principale. L’achat d’un bien immobilier avec le prêt devra avoir pour but un investissement pour acquérir une résidence principale.

Le prêt à taux zéro pour l’achat d’un bien immobilier neuf

Le gouvernement ne cesse d’inciter les particuliers à investir dans l’achat d’un immobilier neuf. Il existe différents dispositifs d’incitation financière pour cela. Faisant partie de ces dispositifs, le PTZ ou prêt à taux zéro est très avantageux pour les primo-accédant. Ils peuvent bénéficier d’un logement neuf comme résidence principale sans avoir à payer des intérêts. Pour bénéficier de ce dispositif, le propriétaire devra utiliser le bien immobilier comme résidence principale au plus tard un an après la fin du chantier. Le prêt à taux zéro est aussi valable pour les personnes qui projettent de construire un bien immobilier et qui veulent acquérir un terrain.

Les conditions de remboursement

Les conditions de remboursement du prêt à taux zéro se diffèrent les uns aux autres car elles se basent sur les revenus de l’emprunteur. Les délais de paiement ainsi que les différés de remboursement seront alors différents. Le différé peut aller jusqu’à 15 ans. Les mensualités du crédit bancaire complémentaire devront seulement être acquittées durant les premières années de votre acquisition. Le remboursement du prêt à taux zéro peut être de 15, 12 ou 10 ans selon vos revenus. Par exemple, pour une personne disposant de moins de revenus, il pourra s’acquitter du prêt sur 10 ans après les 15 ans de différé.

Les autres éléments à savoir concernant le prêt à taux zéro

D’autres informations sont aussi importantes en ce qui concerne le prêt à taux zéro. Pour un primo-accédant, il n’y aura pas d’intérêt à payer ni de frais de dossier. Des frais intercalaires ou des frais d’expertises n’existent pas avec ce type de prêt. Les seuls frais qui peuvent être appliqués concernent les frais d’assurance emprunteur. Pour pouvoir bénéficier d’un prêt, vous aurez besoin d’avoir une assurance de prêt immobilier.

Plan du site